Développement économique

éco

Les statuts définissent deux domaines d'intervention : le tourisme et l'économie

Tourisme d’intérêt communautaire :

L’intérêt communautaire est défini comme suit :
- Aménagement, extension, gestion et entretien de l’espace nordique (ski de fond, raquettes, randonnées nordiques).
- Aménagement, extension, gestion, entretien et promotion des itinéraires de randonnée pédestre, VTT et équestre situés sur le territoire communautaire et faisant l’objet d’une édition dans un guide.
- Création, aménagement, extension, gestion et entretien des refuges de montagne. Pour la création, seront concernés des refuges situés sur des itinéraires balisés (GR ou GRPays ou PR) et justifiés par un déficit d’hébergement permettant des étapes journalières.

Economie d’intérêt communautaire :

- Création et gestion d’Ateliers Relais artisanaux ou commerciaux.
- Création, aménagement, entretien et gestion des zones d’activité. Sont reconnues d’intérêt communautaire les zones d’activités définies par les critères cumulatifs suivants :
Zones futures, A vocation industrielle, commerciale, de recherches ou artisanale, Pour au moins trois entreprises ou en pépinière d’entreprises, Réalisées sur des terrains mis à disposition par les communes.

Quelques réalisations dans le cadre du tourisme

Gestion de la randonnée pédestre, équestre et VTT
La Communauté de Communes Capcir - Haut Conflent gère la randonnée, soit 3 Tours de Pays, le sentier équestre Vauban et plus de 250 km de sentiers balisés pour la randonnée pédestre et VTT. Nos itinéraires VTT sont d’ailleurs labellisés par la Fédération Française de VTT.
Ce sont 7 personnes qui, tous les étés, se chargent du débroussaillage, du balisage, de la signalétique et des ouvrages. Ils travaillent également à la mise en valeur des sentiers par la pose de panneaux thématiques ou la mise en valeur des monuments proches des sentiers. Par exemple, valorisation des nombreux éléments hydrauliques présents le long des sentiers des Garrotxes.
Deux topoguides, un pédestre et un VTT présentent les itinéraires. Le PNR édite également un descriptif du sentier Vauban.
Coût annuel de l’opération : 50 000 € TTC environ. Aide de 60 % du Conseil Général des P-O.
Depuis 2012, la Communauté de Communes gère également les sentiers balisés pédestre et VTT de Font-Romeu.

Installation d’un treuil photovoltaïque
Le treuil est un nouveau moyen de lancement des planeurs, qui, associé à une installation photovoltaïque, a une forte vocation environnementale, économique et expérimentale. Il évite toute pollution en CO2, limite les nuisances sonores. Une installation photovoltaïque est le premier projet européen de cette nature, s’inscrivant complètement dans la démarche du territoire d’être pilote et expérimental dans l’utilisation de l’énergie solaire. En limitant très largement les pollutions généralement afférentes à cette activité, le vol à voile constitue une activité de pleine nature parfaitement adaptée au contexte d’un Parc naturel régional. La baisse des coûts liée à l’installation d un treuil photovoltaïque permet de diversifier la clientèle et d’augmenter ainsi la fréquentation de l’équipement. Par ailleurs, cette nouvelle technologie offre la possibilité d’une période d’exploitation quasi-annuelle, les contraintes liées à l’enneigement étant beaucoup moins fortes. L’aérodrome de La Llagonne est devenu un élément important d’une stratégie de diversification touristique locale d’autant que le site, le plus haute d’Europe, est reconnue pour son aérologie singulière. Cout de l'opération : 566 260 € HT. Financements de l'Europe (12,9 %) - de l'Etat (32,8 %) - de la Région Languedoc-Roussillon (17,5 %) et du Conseil Général des PO (16,8 %).

Création d'un stade de BIATHLON d'été, équipé d'une piste de ski-roue à Font-Romeu. Inauguration avec l'équipe de France de biathlon en juin 2012. Cet équipement est destiné au biathlon, mais il permet aussi la pratique du roller pour le loisir et pour l’entraînement. Sont concernés par cette pratique autant les touristes en recherche d’activités ludiques que les sportifs séjournant en Cerdagne - Capcir (patineurs de vitesse, short-track etc.). De la même façon que pour le roller, elle peut servir à la promenade ou l’entrainement des cyclistes. Programme de 418 200 € HT. Participation de l'Etat (FNADT 28,8%) - CNDS (15,5%) - Région Languedoc Roussillon (30%) et Conseil Général des PO (5,6%).

Quelques réalisation dans le cadre économique

Création d’une zone d'activités en Capcir
Programme à proximité de la déchèterie de Matemale avec 8 lots à la vente. Les travaux sont terminés et deux parcelles sont vendus. Opération de 1 055 000 € HT, chaufferie au bois déchiqueté et réseau de chaleur inclus. Vente des parcelles 30 € HT / m2.

Création d’une scierie intercommunale
Programme réalisé en 2009, suite à la tempête Klaus. 409 000 € HT d'investissement, financé à 40 % par l'Etat et 40 % par la Région Languedoc-Roussillon. Scierie en activité depuis novembre 2009. DECOUVRIR

Création d’ateliers relais à La Llagonne
Programme d’installation d’artisans. Opération de 1 250 000 € TTC, subventionné à 60,89 % (du HT). L’autofinancement est pris en charge par les artisans.

Lancement du Plan Local d’Aménagement Concerté
Pour une meilleure maîtrise foncière agricole. Étude opérationnelle devant permettre une gestion des terrains, des échanges et des ventes sans obligation pour les propriétaires. Coût de l’opération : 47 000 € TTC. Aide de 40 % de l’Europe (objectif 2), 20 % de la Région Languedoc - Roussillon et 20 % du Conseil Général des P-O. TOTAL AIDES PUBLIQUES / 80 %


Commission Economie-Artisanat-Agriculture-Forêt
Responsable : M. J-Pierre ABEL (vice-Président de la Communauté de Communes)


Inscrivez-vous

Ces commissions sont ouvertes à tous, il vous suffit, si l'objet vous intéresse, il suffit de nous écrire. Pour vous y inscrire : direction@capcir-pyrenees.com (nom, prénom, téléphone et coordonnées complètes, commission choisie).