Les tourbières

tourbières

Une tourbière est une zone humide caractérisée par sa très forte teneur en matière organique, peu ou pas décomposée, d'origine végétale. C'est un écosystème particulier et fragile dont les caractéristiques en font un puits de carbone, car il y a plus de synthèse de matière organique que de dégradation.

Préservons les tourbières et les ressources en eau

La moitié de la surface des tourbières françaises a disparu au cours des 50 dernières années, bien souvent à cause de l’action de l’homme (drainage, création de pistes, exploitation de tourbes, piétinement, cueillette de plantes rares…).

Ces zones humides, au-delà des fabuleux paysages qu’elles offrent, constituent un patrimoine biologique exceptionnel, de par leur faune et leur flore spécialisées, adaptées aux conditions contraignantes de basses température, d’acidité et d’humidité. On y trouve ainsi 9% des plantes protégées en France, comme la Droséra à feuilles rondes.

Elles assurent par ailleurs la régulation du débit des cours d’eau et représentent une ressource modeste mais précieuse pour les troupeaux en fin d’été.

Quelques règles simples en faveur des tourbières

 - Suivons les sentiers balisés afin d’éviter le piétinement,
 - Jardinons avec un terreau « sans tourbe »,
 - Préservons la qualité de l’eau en déversant les eaux usées dans les lieux prévus à cet effet.